Sélectionner une page

Du 14 au 20 Janvier prochain se tiendra le CineVision Sud Film Festival édition 2022. Plusieurs séances de projections de courts et longs métrages de réalisateurs originaires d’outre mer, d’Afrique et de la caraïbe sont au programme. Un jury composé de douze amateurs et professionnels du cinéma est missionné pour sélectionner les films vainqueurs des différentes catégories. 

 

Pour la catégorie Films longs-métrages, nous aurons:

 

Brice MASSEE, France (GUADELOUPE), réalisateur et président du jury 2022

“Après avoir obtenu à l’IMCA d’Avignon mon diplôme de scénariste, j’ai été formé aux techniques d’écriture de la série TV et aux genres fondamentaux de la fiction par la société High-Concept (https://high-concept.fr/). J’ai écrit 6 courts métrages ayant été produits et tournés et je travaille en free-lance pour des sociétés de production (Selenite production, Autour du Cinéma, AMM & CO ) ou pour des auteurs qui souhaitent développer leurs scénarios ou des bibles de série TV, ma spécialité. Je suis par ailleurs script doctor et formateur pour High Concept. Mon parcours m’a mené à exercer dans le domaine de la BD, de l’institutionnel ( Light In Chaos ), ou encore, brièvement, dans le jeu vidéo ( Rendall Productions). Particulièrement attiré par l’international j’ai été sélectionné pour pour faire partie de l’équipe d’écriture d’une série TV développée par la compagnie américaine Behind The Billboards et j’ai développé un projet de série avec la société allemande Action Concept.. Je travaille aussi avec plusieurs auteurs et producteurs de Côte d’Ivoire et du Cameroun. J’anime enfin des ateliers d’écriture et des formations en institutions ou en écoles ( école de cinéma CINÉ SCHOOL, école de Manga « Quartier Japon » )”

 

 

AZAR Rita, Guadeloupe

Rita Azar est éditrice, journaliste, reporter, créatrice des magazines « Alizés » ainsi que le « People Alizés Mag » et comédienne. Après des études aux USA, elle quitte la Guadeloupe pour la Métropole afin de se consacrer à sa passion qu’est le théâtre. Elle fait partie d’une troupe et joue dans les café-théâtres parisiens en passant par le « Pavillon Gabriel », et fait également quelques apparitions dans des films. Elle continue son métier de comédienne tout en travaillant en parallèle dans la publicité en free-lance. Elle revient en Guadeloupe mais n’ayant pas d’opportunité à l’époque dans le monde du théâtre et du cinéma, elle décide de se lancer dans la presse et la communication. En 2013 elle revient à son premier amour qu’est le cinéma. Depuis 2011 elle est journaliste accréditée par le Festival de Cannes.

 

 

 

 

 

BOURGINE Caroline, France

Journaliste indépendante, elle dédie sa vie professionnelle depuis 30 ans aux cultures du monde dans la diversité de leurs expressions à travers le journalisme (RFI, France Culture, France Musique, France Inter…), la production de disques et la réalisation de films documentaires. L’ouverture aux terrains internationaux, francophones, lusophone, aux Caraïbes à l’Océanie, sur le continent africain, constitue le cœur de son engagement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la catégorie “Films courts-métrages de fictions” nous aurons:

 

BADDY-DEGA Gnama, Guadeloupe,

Gnama Baddy Dega est un producteur afro-antillais
appartenant à cette nouvelle vague de producteurs
francophones pour qui les images sont comme la musique : des
œuvres qui circulent. Baddy démarre dans la production
après avoir brillamment fait ses classes dans la
location de matériel et la captation d’événements. En
2006, il créé la société SKYPROD, qui produit « Mode
in caraïbes », magazine télé pour les Antilles
Françaises, puis il se lance dans la production de
courts-métrages. En 2010 c’est l’effet « Domino » ! Avec
cette short-com de 120 épisodes, basé sur les
différences culturelles au sein d’un couple mixte, SKYPROD cartonne et le format
s’impose sur une diversité de nouveaux médias. Baddy se définit comme un producteur
“transversal”. Depuis 2012, il est le producteur exécutif de la série « Death in paradise ».
En 2014, nouveau succès avec « Villa Karayib », série télé de 70 épisodes. En 2017, la
production-value apportée à la troisième saison de « Brouteur.com », en tant que
coproducteur, vaut à cette série ivoirienne, diffusée par TV5MONDE et saluée au
Festival de Luchon 2018, d’intégrer le panthéon des dix fictions télévisées africaines et
moyennes orientales les plus remarquables (source – Jeune Afrique). Attaché à créer
des ponts entre le continent africain et sa diaspora, Baddy crée en 2015, la société GO
PRODUCTIONS, basée à Abidjan, qui permet à la série de « VOYAGE DE RÊVE » de voir
le jour.

 

FERDY-RICCIO Marilène, Guadeloupe

Directrice opérationnelle du Label Campus des Métiers et des Qualifications de l’Audiovisuel et du Cinéma Guadeloupe

. “Je suis depuis l’année 2020 la directrice opérationnelle du Label Campus des métiers et des qualifications de l’audiovisuelle et du cinéma de la Guadeloupe- Académie de la Guadeloupe. Passionnée de cinéma , je suis ingénieure projet et de formation à l’éducation nationale et j’ai longtemps œuvré dans le champ de la formation continue et de la communication. Notre priorité au sein de ce campus, c’est de fédérer les acteurs de la filière pour informer nos publics élèves, étudiants, apprentis…, sur les métiers et pour identifier les besoins en matière de formations, compétences et métiers en tension, afin de proposer au pilote de notre campus (Conseil Régional, université des Antilles et académie de la Guadeloupe) des pistes de solution.”

 

DUHAMEL Jackie, Guadeloupe

Secrétaire de direction et membre bénévole MCC

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la catégorie Films courts-métrages (d’animations, web-séries, defi2mobilefilm, écoles) ce sera:

 

 

NICOLAS Eberline, Haïti

Eberline Nicolas est fondatrice de l’Association Bouquets d’Espoir, journaliste, communicatrice, photographe et comédienne. Elle détient un diplôme en sciences de la communication et des relations publiques et une licence en sciences humaines et sociales: Métiers de l’information et de la presse.  Films courts-métrages (d’animations, web-séries, defi2mobilefilm, écoles)

 

 

 

KABELA Guy, Guadeloupe

MAIRIE du  LAMENTIN, Directeur Général des Services

 

 

 

 

 

ROGUET Stéphanie, Guadeloupe

Enseignante d’espagnol/directrice; Membre bénévole à la Mission Cinéma CaraÏbe Maman de 3 enfants , nous sommes venus nous installer en Guadeloupe en juillet 2021 .
“Je fais partie de l’association Kap Natirel , association de protection et sauvegarde des tortues .”

 

 

 

 

 

 

 

 

Caroline Tournebise, Guadeloupe
Chargée de communication à la DAAC Rectorat de Guadeloupe, avec pour objectif de valoriser la communauté éducative engagée dans des projets artistiques et culturels. Également photographe, pour mes expositions personnelles autour du thème “Ma Terre Happy” et des prestations pour  l’événementiel, des entreprises privées, et des particuliers.
Passionnée des arts et de la culture en général, générateurs de beauté, d’évasion, de réflexion, de transmission, et de partage.

 

 

 

 

 

Pour les Films courts-métrages de documentaires nous aurons comme jury:

 

COLMAR Mylène, Guadeloupe

Représente “PLUME CARAIBE” Journaliste et consultante éditoriale, présidente de Plume Caraïbe, directrice de The Flamboyant Agency

Journaliste de presse écrite et web, Mylène Colmar est également une entrepreneure, à la tête de Plume Caraïbe, société spécialisée dans le conseil éditorial, la création et la rédaction de supports informatifs. Avec sa compatriote Jessica Brudey, elle a co-créé en 2018 Foodîles, magazine papier et web sur le monde culinaire caribéen, et l’année suivante, la maison d’édition The Flamboyant Agency (TFA).

Blogueuse depuis 2007, passionnée par la Grande Caraïbe, elle tient depuis 2015 Le blog de Mylène Colmar (mylenecolmar.com), qui évoque les actualités, enjeux et acteurs de sa région. Enfin, la Guadeloupéenne est co-auteure de l’Abécédaire LKP, ouvrage écrit avec Axelle Kaulanjan et sorti en 2012 (Editions Ibis rouge). (Photo de Guillaume Aricique)

 

 

REMUS Danielle, France

Professionnelle dans le secteur de l’urgence sociale, Danielle accompagne et a accompagné depuis 2001, des femmes migrantes, isolées en difficultés.

Auparavant, elle a exercé auprès de sans-abris, de demandeurs d’asile, de sortants de prisons et travailleurs pauvres. Dans sa pratique quotidienne, elle s’attache à développer l’accès à la culture de ces publics et adhère à la mission vivre ensemble. Pour elle, la culture et plus particulièrement le cinéma est un des médiums permettant à l’individu de se reconstruireet de s’insérer dans son nouvel environnement. Parallèlement, elle participe bénévolement à l’organisation du Festival du Film FEMI depuis sa création ainsi que la Semaine du film de la Caraïbe et des Outremerset le Marché International du Film et de la Télévision Caribéens à Paris.

 

 

 

 

MASSET Ghislaine, Guadeloupe

Directrice d’exploitation

RSS
Follow by Email
Facebook656
YouTube
YouTube
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram
WhatsApp